Les Pénitents

Chaque année, dans la nuit du Vendredi Saint, une procession chargée de mystère et de mysticisme se déroule à Lessines.

Issue des mystères religieux du Moyen Age, cette procession de la mise au tombeau remonte au moins à l’an 1475 et s’apparente aux manifestations de la semaine sainte de toute l’Espagne et de la Méditerranée. Seule manifestation de ce type au nord de l’Europe, elle attire chaque année un public de plus en plus nombreux.  Les pénitents en bure et cagoule, munis d’une croix portant les attributs de la passion, sortent de l’église à la nuit tombée et s’avancent dans la ville, plongée dans une obscurité totale.

La procession, qui se fait aux flambeaux, est précédée d’un groupe d’enfants de choeur qui avertissent du passage du convoi funèbre par le roulement sourd d’imposantes crécelles. Le cortège revient ensuite à l’église pour une représentation symbolique de la mise au tombeau.

A la sortie de l’église, la vie renaît de la mort, le printemps succède à l’hiver et les étalages se sont rallumés aux couleurs de Pâques.

Source