El Cayoteu 1900

Lessines ayant connu son évolution industrielle et sa prospérité économique grâce aux carrières de porphyre vers la fin du 19e siècle et début du 20e, en 1977, un groupe d’amis Lessinois décide de rendre hommage aux travailleurs des carrières de porphyre de Lessines (les Cayoteux) qui, jusqu’à la moitié du XXe siècle, effectuaient leur travail à la main dans des conditions extrêmement pénibles et dangereuses. Une ducasse annuelle est mise sur pied pour permettre à tous de conserver le souvenir de cette activité fondamentale pour la ville et de ses ouvriers. Le premier dimanche des festivités ont notamment lieu des démonstrations du travail de la pierre ; le deuxième dimanche est marqué par le grand cortège historique et folklorique « El Cayoteu 1900 ». Les géants du Cayoteu font partie intégrante des fêtes. Formant une famille, certains membres évoquent les carriers, comme, par exemple, Adrien Le Cayoteu, Monsieur du Cordant, qui représente un contremaître carrier du même nom, ou Roc du Cayau, le fils du Monsieur et Madame du Cordant. A côté de ceux-ci, des « petits géants » sont portés par des enfants. De nombreuses autres activités sont organisées en parallèle au cortège.

Source